5 chansons pour tomber amoureux des Doors

10
8981

Le groupe californien mené par Jim Morrison n’a duré que huit ans (de 1965 à 1973) et pourtant, il a complètement bouleversé le monde du rock avec des chansons psychédéliques, d’une composition jusqu’alors jamais vue. Leur univers est totalement différent de tout ce que vous auriez pu entendre. Il suffit d’écouter ces quelques chansons pour plonger dans leur monde étrange et fascinant, à la limite de la folie…

Evidemment, il m’est impossible de prétendre que ce sont les meilleures chansons des Doors, le groupe a sorti d’excellents albums contenant toutes des pépites plus ou moins connues. Il a donc fallu choisir parmi tout leur panel. Les puristes s’étonneront peut-être de ne pas voir Light My Fire et LA Woman mais ces cinq chansons ci-dessous sont les premières qui, à titre personnel, m’ont fait découvrir et aimer ce groupe, d’où ce choix. Je vous laisse à présent apprécier la perfection de leurs immenses chefs d’œuvre…

Riders On The Storm

A priori, d’un tempo calme et paisible, la superbe ballade, accompagnée par des bruits de goutte d’eau est étrangement tétanisante. La guitare y est sublimée et les paroles sont ambigües à souhait. On y parle d’un « killer’s on the road » (« un assassin sur la route ») et si on tend l’oreille, on entendra un cri derrière la dernière phrase chantée par Morrison. Peut-être un cri du à cette étrange phrase « If you give this man a ride/Sweet family will die » (littéralement : « si vous prenez cet homme en stop, la gentille petite famille va mourir »). Cette gentille balade n’est donc pas si adorable que ça finalement… sauf si vous avez un faible pour les assassins bien sûr.

Alabama Song

Sans doute une de leurs chansons les plus « abordables », étant donné que les autres durent en général 6-7 minutes (mais quelles minutes !). Alabama Song est une reprise d’une chanson connue aussi sous le titre de Whisky Bar. Avis aux adeptes de la boisson ! Ou aux amateurs de sympathiques chansons enjouées et entêtantes. La guitare en picking est particulièrement appréciable, tout comme les chœurs. Tout commence par des paroles d’un homme (ou d’un groupe) visiblement à la recherche d’alcool. Mais comme chaque chanson des Doors, la mort est omniprésente avec le « I tell you we must die ». Un chef d’œuvre du rock psychédélique à écouter et réécouter.

The End

En un mot : leur Bohemian Rhapsody. Cette chanson (ou plutôt cet hymne) est impossible à décrire. La première partie s’ouvre avec une mélodie plutôt lancinante et annonciatrice d’une apocalypse (ce n’est donc pas un hasard qu’on la retrouve dans Apocalypse Now, un des films cultes de Coppola). Puis arrive le calme, et l’air revient, accompagné de percussions. Jim Morrison commence à s’énerver. La batterie prend le contrôle de la chanson qu’elle sublime, accompagné de cette mélodie toujours présente, parfois cachée. Morrison chuchote « And all the children are insane » (« tous les enfants sont fous ») et la machine pourrait s’emballer… mais non, et c’est là tout le génie des Doors. Le leader du groupe lance quelques mantras, tel un prophète qui semble peu à peu sombrer vers la folie. Puis c’est après s’être adressé à ses parents que la musique décolle. Pour se calmer aussitôt. The Doors oscille entre le calme et la tempête comme un funambule échapperait au vide sur une corde. Tout semble prêt à sombrer dans une étrange folie dérangeante, ce qui rend cette chanson absolument fascinante. Les paroles sont tout aussi bizarres et la fin est une sorte de micmac musical époustouflant où Morrison chuchote des « Kill…Kill » en toute discrétion. En prêtant attention, The End se révèle être une relecture du mythe d’Œdipe…

Roadhouse Blues

Avec un côté très Stonien et fédérateur, les Doors nous emmènent au fin fond de la Californie. Leurs instruments sont sublimés (y-aurait-il un côté jazz derrière ?) et l’envie de fuir sur la route s’empare de vous à l’écoute de cette magnifique chanson. Et pourtant, en prêtant attention aux paroles, elle n’est pas si joyeuse qu’elle y parait puisque « The future’s uncertain and the end is always near » (Le futur est incertain et la fin n’est jamais loin). A noter qu’il s’agit d’un hymne des bikers américains.

You’re Lost Little Girl

Après avoir longuement hésité à clore cette liste par People Are Strange, c’est finalement You’re Lost Little Girl qui l’a emporté. La voix étrangement calme de Jim Morrison se mêle à merveille avec la sublime composition du morceau. Traitant de la solitude, un thème récurrent chez les Doors, cette chanson a l’intelligence de ne pas tomber dans le complet désespoir offert par ces paroles, mais de préférer la joyeuse mélancolie finale. Un des monuments du groupe.

J’espère vous avoir convaincu du génie de ce groupe ! Les thèmes sombres abordés dans leurs chansons et l’atmosphère indescriptible qui s’en dégage rendent leur musique très cinématographique ce qui fera dire au coscénariste d’Apocalypse Now, John Milius, qu’ils sont « la musique de la guerre ». Ou de la folie et du désespoir. Quoi qu’il en soit, personne ne peut nier leur talent, bien loin du flower power des sixties…

Modestement, Jim Morrison dira « Il y a des choses connues et des choses inconnues et, entre les deux, il y a les Doors. ». Alors si je peux apporter ma pierre à l’édifice…

10 COMMENTS

  1. Hello, I do believe your site could possibly be having web browser compatibility issues.
    Whenever I take a look at your website in Safari, it looks
    fine however, if opening in I.E., it has some overlapping issues.
    I simply wanted to give you a quick heads up! Besides that,
    great blog!

    • hello !
      Thank you very much for your comment ! I know my site isn’t perfect yet, but I will try to fix that quickly :), thank you for your help 😉

  2. When someone writes an post he/she retains the plan of a
    user in his/her brain that how a user can be aware
    of it. So that’s why this article is great. Thanks!

  3. This is the right website for anyone who would like to find out
    about this topic. You understand so much its almost tough to
    argue with you (not that I personally would want to…HaHa).
    You definitely put a fresh spin on a subject that
    has been discussed for ages. Wonderful stuff, just great!

  4. Hello would you mind sharing which blog platform
    you’re using? I’m planning to start my own blog soon but I’m having a
    hard time choosing between BlogEngine/Wordpress/B2evolution and
    Drupal. The reason I ask is because your design and style seems different then most blogs and I’m looking
    for something unique. P.S Sorry for getting
    off-topic but I had to ask!

    • Hey ! Thank you for your comment !
      I recommend you to choose WordPress. I’m using it and I’m very satisfied.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here